La famille Maillet dans les Mauges et l'Anjou

Des déclarations tardives...


Voici deux cas particuliers rencontrés au cours de mes recherches.


Naissance d'Anne Marie Morinière


Le deux ventôse an VII, (20 février 1799), Nicolas Morinière déclare à la mairie de la Poitevinière la naissance de sa fille Anne Marie.

Il indique comme date de naissance le six vendémiaire an IV (28 septembre 1795) soit plus de trois années et demie plus tôt.

On ne peut que supposer que les tristes évènements de cette période troublée ont empêchés l'enregistrement de la naissance dans les délais habituels.

voir la copie de l'acte ainsi que sa transcription.


Naissance de Monique Leduc


Le 5 janvier 1807, Renée Passier se déplace à la mairie du Mesnil-en-Vallée pour déclarer la naissance de sa fille Monique née de son union avec Jean Leduc.

Elle indique comme date de naissance le 14 janvier 1794, le tout attesté par deux témoins comme cela se fait habituellement. Sa fille a donc, à quelques jours près, douze ans lors de l'enregistrement de sa naissance.

Comment expliquer cette déclaration très, très tardive. On ne peut que se perdre en conjectures, cette situation étant sans doute très exceptionnelle.

voir la copie de l'acte ainsi que sa transcription.

Version 3.5 -- © 2018 - Raymond MAILLET -- Mis à jour le